lundi 10 janvier 2011

D'innombrables explosions rapportées au WTC7...




Partie 3:

Comme note connexe: De nombreux rapports rapportent que des explosions au WTC7 ont mené à l'effondrement... et l'existence d'explosions pendant l'effondrement. Et le fait que ce dernier rapport du NIST (21 août 2008) ne prennent pas la peine d'interviewer aucun de ces témoins est troublant, c'est un euphémisme.


Craig Bartmer, agent de police de New York: "J'étais moi-même sous le bâtiment 7, quand il est tombé.  j'ai entendu de mes propres oreilles ce qui ressemblait à une rapide succession d'explosions, lors de la descente."


Kevin McPadden, dans les premiers intervenants: ...le représentant de la Croix Rouge... dit- "vous devez rester derrière cette ligne... qu’ils vont descendre un immeuble... il avait dans sa main la radio qui transmettait ce qui ressemblait à un décompte... Et dans les dernières secondes il a levé la main et on a entendu  "3 - 2 – 1"... Et il s’est mis à nous dire :  "Sauvez votre peau ! Courez ! Sauvez votre peau ! Courez !..."  (extrait sur pdf, et pour plus, pouvant être lu ICI).

Et il y a eu encore 2 ou 3 secondes avant d’entendre les explosions. Boum ! C’était un son très caractéristique,... On sentait comme un grondement dans la terre,... Pour moi, c’était une explosion,... Lien video en anglais ICI.


Probablement l'un des témoignages des plus dramatiques est venu de Barry Jennings, directeur adjoint du département de Gestion d’urgence de l’Office du logement de la ville de New York.  Lui, avec Michael Hess, membre du Conseil Municipal de New York - partenaire créateur et Senior directeur du Management de la Société Giuliani Partners LLC (qui, soit dit en passant, a donné une seule, "histoire officielle", superficielle confirmant l'interview)... ont été pris au piège dans le WTC7 pendant des heures... et témoignent d'innombrables explosions en cours.


Le témoignage de Jennings

"En arrivant sur les lieux de travail, nous avons remarqué que tout le monde était parti. J'ai vu des cafés sur les bureaux encore fumant, et des sandwiches à moitié mangés..."

"Quand je suis arrivé au 6ème étage, le palier sur lequel nous nous tenions avait cédé, il y avait eu une explosion et le palier avait cédé, je me suis retrouvé là, suspendu en l’air. J’ai dû regrimper..."

"Je suis resté coincé là des heures. J’y étais encore coincé quand les tours se sont effondrées. Pendant tout ce temps, j’entendais toutes sortes d’explosions..."

Jennings avait poursuivi en décrivant avoir enjamber des cadavres au moment où les pompiers l'évacuaient hors du bâtiment. Les rapports officiels affirment qu'il n'y a pas eu de décès au WTC7.



Le rapport NIST - Institut National des Standards et de la Technologie - (a mis apparemment des mots dans la "bouche" de Jennings en affirmant qu'il n'avait rapporté que deux explosions... un mensonge évident. Et le fait qu'aussi, Hess, est totalement les lèvres fermées... est une indication très flagrante de mauvaises augures. Les citoyens concernés doivent être... préoccupés.

Lecture +




 
LES DEUX TOURS --- > Objet d'un prochain article: ICI


Traduction ou résumés (par dailycensorship) de phrases d'un article de l'espace:
" WOLVES IN SHEEP'S CLOTHING " (Des loups déguisés en brebis).


 

"DE ZELFDE DAG ?!"... "Le même jour ?!" par Danny Jowenko




Partie 2:

Ci-dessous quelques remarquables images de Danny Jowenko pendant les moments même où il voit l'effondrement du WTC7 pour la première fois (il y a quelques années). 

Jowenko, un citoyen des Pays-Bas, est l'un des meilleurs démolisseurs de l'Europe (propriétaire de la société européenne de démolition et construction de bâtiments Jowenko Explosieve Demolitie B.V. dont les bureaux sont situés aux Pays-Bas. Fondée en 1980, cette société est certifiée et détient les permis respectant les dispositions énoncées dans les deux lois allemande et néerlandaise sur l'utilisation d'explosifs à usage civil. Les ingénieurs en explosifs de Jowenko détiennent aussi le Certificat Allemand des Qualifications et le Certificat Européen de Démolition décernés par la Fédération Européenne des Ingénieurs en Explosifs. - cf source: csf911.org/).



Version originale de l'article, video sur Google ICI


Lorsque vous regardez Jowenko en train de visionner la vidéo de l'effondrement du WTC7, il a eu trois réactions: 

1) Il a, immédiatement et sans réserve, déclaré que ceci est "manifestement" un travail de démolisseurs professionnels que nous regardons.

2) Il est complètement abasourdi d'être informé, quelques minutes après avoir visionné la vidéo, que cet effondrement s'est produit plus tard le jour même le 11 septembre 2001. Maintes et maintes fois, il demande: "De zelfde dag?" ("Le même jour ?"). Il comprend clairement l'horreur, les monstrueuses implications.

Alors pendant les minutes suivantes, il tente de théoriser que quelqu'un peut avoir pris une décision rapide (pour une raison quelconque) en câblant avec des explosifs de démolition tout le gratte-ciel en entier le jour même du 11 septembre 2001... et avait miraculeusement accompli cette opération en seulement deux ou trois heures. Jowenko ne semble pas vraiment croire à cette théorie lui-même. 

Le coup de grâce vient vers la fin de la vidéo, lorsque l'intervieweur l'informe également du fait bizarre que la FEMA a littéralement exclu la possibilité d'une démolition contrôlée comme une explication de l'effondrement du WTC7... même étant simplement comme l'une des certaines causes possibles.

À ce stade, nous observons que Jowenko commence à réaliser et conclure qu'il y a eu évidemment une dissimulation des autorités gouvernementales... et  que donc ce n'est vraiment que l'horrible scénario des attentats du 11 Septembre 2001; en réalité: des meurtres de masse de quelque psychopathes dans les couloirs du gouvernement des États-Unis. Après tout, si les "autorités" étaient des coupables, qui vous informeraient? Les "autorités"?

Un simple terroriste d'un pays lointain (Ben Laden) serait infiniment préférable, plutôt qu'une hostilité de l'intérieur?

Quelques années plus tard, dans une entrevue accordée en 2006 par téléphone, il réaffirme ces sombres conclusions. Voici un extrait: 

Danny Jowenko : Quand la FEMA écrit dans un rapport que l'effondrement est dû au feu, que vous faites de l'argent aux Etats-Unis en tant qu'entreprise de démolition contrôlée et que vous dites "Non, c'était une démolition contrôlée"  vous êtes fichu. Vous êtes conscient de cela ?

Jeff Hill : Oui, exactement, vous allez vous attirer les pires ennuis si vous déclarez cela, pas vrai ?

Danny Jowenko : Bien sûr, bien sûr. Ce serait la fin de votre… -- la fin de l'histoire.

Jeff Hill : Ouais, parce que j'appelais des sociétés de démolition contrôlée juste pour leur demander l'expression " Tirez-le"  figurait dans le vocabulaire de ce métier et même la société Controlled Demolition Incorporated l'a reconnu. Mais les autres personnes ne voudraient pas – ne voulaient pas me parler de l'immeuble numéro 7 parce que de toute évidence ils savaient comment ça s'est passé et ils ne voulaient pas en parler.

Danny Jowenko : Exactement.


D'INNOMBRABLES EXPLOSIONS RAPPORTEES AU WTC7
--- > Objet d'un prochain article: ICI


Traduction ou résumés (par dailycensorship) de phrases d'un article de l'espace:
" WOLVES IN SHEEP'S CLOTHING " (Des loups déguisés en brebis).