samedi 20 novembre 2010

Le WTC7 (Bâtiment 7) effondrement identique à une démolition contrôlée...




Partie 1:


Sept longues années (maintenant 9 années) après les faits, les fonctionnaires du gouvernement n'ont toujours pas donné une explication de la façon dont ce bâtiment aurait pu s'effondrer de façon identique à une démolition contrôlée... et ne pas être tout de même une démolition contrôlée.

Ce qui est en outre suspect, c'est qu'ils étaient disposés à envisager toute sorte d'idée ou une idée de la façon dont il s'est effondré SAUF par démolitions contrôlées... même si des centaines d'experts en ingénierie et d'architecture ont fortement suggérés le contraire. Hmm ... pourquoi donc, je me demande?

Finalement en août 2008, ils ont produit ce qu'on appelle un "rapport final" dans lequel ils ont supprimé tous leurs arguments initiaux (qui avait été présenté très "autoritairement" dans les médias toutes ces années) et ont ensuite proposé une série de scénarios complètement fabriquée pour afin "re-expliquer" l'effondrement. C'est juste incroyablement absurde. Kevin Ryan, l'un des principaux révisionnistes du 911, fournit d'importantes analyses sur ce rapport qui démontre clairement ces absurdités.


Soit dit en passant: Au départ, alors que je regardais la diffusion en direct de l'effondrement des quarante-sept étages du WTC7, j'ai eu l'opinion d'un profane que cela a du provenir à la suite de dégâts considérables infligés à la base du WTC7. J'ai émis l'hypothèse que l'effondrement des Twin Towers provenait de vers le bas, une immense vague de débris avait glissée sur le sol, incubée dans la fondation du WTC7. Je supposais qu'elle a vacillé quelques heures avant de finalement tomber. 


Mais rien de tel ne s'était passé. 

Jetez un oeil à la carte ci-dessous. Notez que WTC6 est carrément devant WTC7, Le 7 complètement blindé par le WTC1 (l'une des Twin Towers). De plus l'anormalité, c'est que même WTC6 ne s'est pas effondré... beaucoup moins de dégâts. Aurait-il pu être un motif pour que le WTC7 le fasse! 

En effet, si vous regardez cette carte, s'il vous plaît notez que les quatre bâtiments les plus proches des deux tours (WTC3, WTC4, WTC5 ET WTC6), même s'ils ont été lourdement endommagés, ne se sont pas effondrés. Mais le WTC7, relativement plus éloigné... est tombé comme un amas de pierres, directement dans sa propre empreinte.




Le WTC7 a explosé comparablement à des dégâts catastrophiques, cataclysmiques. Mais de où, quand et comment?

Tout simplement, il n'y a aucune explication terrestre pour l'effondrement de ce bâtiment, autre que... le placement de précision et au moment opportun de explosifs. Et s'il s'agissait d'une démolition contrôlée... les conséquences sont certes horribles et malfaisantes.

Ironiquement, la source la plus importante de la preuve est ici... SIMPLE BON SENS. Faites des recherches sur les aspects architecturaux et d'ingénierie de gratte-ciel à structure d'acier, comme je l'ai fait... Ou vous (comme je me rends compte maintenant avec le recul) en déduirez  par simple bon sens ce qui suit: 

Qu'une structure d'acier (quarante-sept étages) d'un bâtiment ne s'effondre pas à la VITESSE DE LA CHUTE LIBRE, en UNE PILE... sans aucune cause apparente.

Il est ENCORE MOINS POSSIBLE qu'elle s'est effondrée avec précision, de cette MANIERE EN LIGNE DROITE VERS LE BAS, DIRECTEMENT ALIGNEE SUR ELLE-MÊME sur SA propre empreinte... PAR ACCIDENT.

Immeuble de sept - World Trade Center

Lorsque des professionnelles de démolition s'occupent d'une structure de ce genre, ils exigent que toutes les appuis essentiels soutenant l'édifice soient supprimés avec un timing précis... en parfaite simultanéité.


Je défie quiconque de se tenir à côté d'un gratte-ciel de 47 étages et d'essayer de faire croire que tous les supports essentiels de ce vaste édifice pourraient tous tomber en panne au même moment... à la suite d'un accident chaotique, et par pur hasard.

Vous devriez plutôt croire à la fée des dents. Les pionniers de la première heure croient que les singes ont pu taper des dictionnaires par accident.

Dans l'histoire des gratte-ciels à structure d'acier, il n'y a jamais eu un effondrement résultant d'un feu, et encore moins eu de toute nature que ce soit, ce style d'effondrement en ligne droite par "une démolition ACCIDENTELLE". Pour le 911, il y avait eu soi-disant TROIS d'entre eux.

Même si un bâtiment de ce type avaient eu à souffrir de énormes dégâts cataclysmiques par sa base (à travers une gigantesque explosion similaire à celui d'Oklahoma City, par exemple), il aurait eu quant même autre chose qu'un effondrement précis en "chute libre".

Bâtiment d'Oklahoma City




Info +: 




Alors que les Médias s'étaient consacrés à l'exécution de la couverture sans fin de Timothy McVeigh (a fait exploser, lors d'un attentat, un camion piégé à Oklahoma City), Les Médias censurent le fait du nombre croissant de Survivants des bombardements et des familles au Québec qui ont vécu en doutant que McVeigh avait agi Seul.

  •  Le 19 Avril 95 Oklahoma City - Fox news

Qu'est-ce qui se cache derrière la monté soudaine des groupes extrêmes anti-gouvernementaux?
    Des images rares du jour de l'attentat d'Oklahoma City qui révèle qu'il y avait 3 engins explosifs plantés à l'intérieur. Comment Timothy McVeigh aurai-il pu réaliser cela?

OKC Murrah bâtiment... 1993 L'une des armes américaines du Mossad, le Southern Poverty Law Center (SPLC), a été préoccupé par la croissance des mouvements patriotes comme les Milices, alors qu'une attaque était mis en scène en utilisant un bouc émissaire Timothy McVeigh, qui était hors du Elohim City (les judéo-sponsors de la terreur de la Mecque). Les véritables cerveaux derrière l'explosion d'Oklahoma étaient Andreas Strassmeir et Daniel Spiegelman, qui ont été / sont tous deux juifs sionistes. Les sionistes ont détruit la crédibilité du mouvement de la milice, et mis le FBI sur eux...

Pour lire plus: ICI



Premièrement on aurait pu voir... une introduction ou une inclinaison, peut-être quelques ruines partielles. Et puis, si le bâtiment avait littéralement perdu sa capacité à tenir debout... on a vu de grandes dégringolades ou  basculements chaotiques. En revanche......le soutien du WTC7 à tout virait en confiture en un instant. Le toit a atteint le sol en 6,5 secondes. Si vous deviez déposer un objet de la même hauteur, il faudrait 6,0 secondes. WTC7 s'est effondré en chute libre. S'il vous plaît comprenez cette signification.

les tremblements de terre, les feu de l'enfer, les missiles de croisière Tomahawk.... rien, mais rien n'a JAMAIS reproduit une démolition contrôlée. Voici, par exemple, quelques photos des bâtiments touchés par des tremblements de terre massifs à Taiwan.


Bien que de puissants énormes tremblements de terre ont littéralement renversé ces bâtiments, il n'y a pas d'indication de pile de gravats. Rien de ce qui ressemble, même de loin à une démolition professionnelle. 

Voici deux exemples de structures fortement endommagées par des bombes: La photo du haut montre un bâtiment en Irak qui a été touché par un missile de croisière. La photo du bas montre les résultats des bombardements israéliens militaires au Liban. Des centaines de bâtiments ont été touchés par des ogives d'avions pendant la guerre en Irak, il arrive souvent que des pans entiers de bâtiments soient emportés, suivies de brasiers. Aucun de ces bâtiments a connu un effondrement en chute libre dans un tas de décombres.







Info +:

le 15 novembre 2010, tour de 28 étages en feu à Shanghai

Image de www.tsr.ch/, l'article qui l'accompagne ICI

Une vraie tour d’habitation en vrai feu pendant plusieurs heures à Shanghaï. Elle ne s’est pas écroulée au bout d’une heure et semble être toujours debout. Les 2 tours et l’immeuble du 11 septembre n’ont pas résistés. Pas de chance?
 
Source de bellaciao.org/ ICI





Tour en feu à Shanghai : au moins 53 morts et quatre interpellations



Article du www.leparisien.fr/ ICI



Un building de 28 étages en feu, des gens terrorisés qui préfèrent sauter par les fenêtres pour échapper aux flammes : le centre de la grande ville chinoise de Shanghai a été le théâtre, lundi après-midi (heure locale) d’une scène terrible à la mesure des gratte-ciel vertigineux qui ont poussé sous l’effet du boom économique dans la métropole de 20 millions d’habitants.

Le bilan s’est alourdi au fil des heures tandis que les secours pénétraient dans la tour. Au moins 53 personnes ont trouvé la mort, 70 sont blessées et les familles de disparus tentent désespérément de retrouver leurs proches. Selon une liste affichée dans un centre de secours des rescapés, les habitants d’une cinquantaine d’appartements sont portés manquant.

Il semble que la tour résidentielle de ce quartier de Jingan, qui héberge 156 familles, essentiellement des enseignants dont certains retraités, se soit embrasée alors qu’elle subissait des travaux de rénovation. L’incendie dégageait une impressionnante fumée noire dans la ville.

Les premiers éléments de l’enquête semblent accuser des soudeurs et la police a interpellé pour les interroger quatre personnes dépourvues de licence de travail.



Vidéo amateur. Un habitant de Shanghai film l’incendie depuis un balcon.





Autre vidéo des faits:












Traduction ou résumés (par dailycensorship) de phrases d'un article de l'espace:
" WOLVES IN SHEEP'S CLOTHING " (Des loups déguisés en brebis).
 Infos + ajoutées en encadré dans l'article.



dimanche 7 novembre 2010

Un regard à la loupe sur le 11 Septembre 2001...





CHAPITRE IV 

 Un regard à la loupe sur le 11 Septembre 2001...

Introduction


En ce qui concerne les réels événements du 11 Septembre 2001, commencez par regarder de plus près à la construction sept (WTC7) du World Trade Center. De quarante-sept étages, il serait l'un des cent plus grands bâtiments en Amérique.

WTC7 était le troisième bâtiment qui s'est effondré de manière identique aux deux plus hautes tours de 110 étages. Il chuta 5-6 heures après les deux premiers bâtiments, et il s'est effondré verticalement avec précision, avec la même signature que les tours. Il n' y a pas eu d'autres bâtiments qui se soient effondrés, même si un certain nombre d'autres bâtiments ont subi des dommages importants.

Pensez-y un instant: Aucun avion ne s'est écrasé sur le WTC7.

Aucun carburant n'a été injecté à l'intérieur du bâtiment... ce qui est censé  avoir expliqué l'effondrement des deux tours. (Il y aurait plus à dire sur cette conception fantastique et erronée) Et quand le bâtiment s'est effondré, il a chuté vers le bas dans ses propres fondations... et aussi en seulement une fraction d'une seconde, de courte vitesse pour une "chute libre".

A présent, vous commencerez peut-être à soupçonner quelque chose. Si vous vous demandez ce que signifie ce "caca fouillit", tout comme ces centaines de chercheurs et d'experts, c'est là que nous entrons dans le vif du sujet:

Il n'y avait absolument aucune raison ou une cause " connue"  pour provoquer l'effondrement de ce bâtiment.

Il y a eu un "rapport préliminaire" sur le sujet du WTC7, dans lequel ils reconnaissent n'avoir aucune explication adéquate concernant l'effondrement de l'immeuble. Ils lancent quelques idées à demi-teintées... qu'il peut y avoir eu une explosion localisée d'un générateur d'énergie au cinquième étage... et que quelques débris de la tour voisine nord pourraient avoir frappé le WTC7.

Mais rien de tout cela est stipulé, même dans les explications les plus approfondies sur le "comment" et "pourquoi" de l'effondrement du WTC7... une 'chute libre' vers le bas avec précision comportant l'écroulement de la structure d'édifice d'acier de 47 étages, qui possédait la force redondante de 600-800%.

Voyons de plus près l'effondrement du WTC7...




Partie1: Le WTC7 (Bâtiment 7) effondrement identique à une démolition contrôlée...







Première partie: Le WTC7 (Bâtiment 7) effondrement identique à une démolition contrôlée...
Deuxième partie: "DE ZELFDE DAG ?!"... "Le même jour ?!" par Danny Jowenko
Troisième partie: D'innombrables explosions rapportées au WTC7... 
Quatrième partie: Les deux tours...

Traduction ou résumés (par dailycensorship) de phrases d'un article de l'espace:
" WOLVES IN SHEEP'S CLOTHING " (Des loups déguisés en brebis).



mercredi 3 novembre 2010

Du 'FALSE FLAG' au meurtre de masse...


Partie 3:  





Une histoire de provocateurs sous 'faux pavillon'...

Dans un instant, je vais essayer de présenter un aperçu des preuves  réelles matérielles sur le 911, comme ces experts révisionnistes ont dévoilés. Et je dirai ceci: la plupart des arguments qui démêlent l'histoire officielle sur ce qui s'est passé ce jour-là... sont si simples que ma petite fille (encore à l'école primaire) a été en mesure de les comprendre.


À penser que le gouvernement ne serait pas impliqué dans cette provocation sous faux pavillon, est extrêmement irréaliste, de mon point de vue.

Mais d'abord, un peu de contexte historique:

Beaucoup de gens (moi y compris) sont venus à des conclusions sur Pearl Harbor, par exemple, qu'ils ont pu être produit délibérément.  Beaucoup de recherches documentées confirment que c'est le cas, quel que soit l'obstination des grands médias et des milieux universitaires qui s'accrochent à la version "officielle".

Autour du 7 Décembre 1941, les services d'espionnage américains avaient depuis longtemps brisé les codes de communication japonaise et pouvaient régulièrement lire tous leurs communiqués.  Les hauts dirigeants des États-Unis étaient tout à fait conscient de l'attaque qui se préparait.

Lorsque on pense à ce sujet - Quel était donc l'objectif des Japonais pour attaquer Pearl Harbor?  Les revendications selon lesquelles le Japon essayait de "conquérir" l'Amérique ne sont certainement pas légitimes d'après des historiens américains. Cela devrait amener tous les américains à réfléchir et se demander: Quel objectif était réellement desservi dans cette guerre sanglante entre le Japon et les États-Unis... Et quelle vraie histoire aurait pu être derrière Pearl Harbor?

Étonnamment, il y a un certain nombre d'irréductibles américanistes qui ont une "justification" irrationnelle au sujet de connaissance anticipée et l'implication du gouvernement américain dans l'attaque... mais le résultat est que quelqu'un dans le leadership américain aurait délibérément laissé 3000 jeunes soldats américains aller à l'abatoire de Pearl Harbor... qui manifestement avait de toute évidence une philosophie et des valeurs... qui venaient directement des fosses de l'enfer.

Et (ci-dessous), c'est un peu gênant, vous ne pensez pas? Une prédiction meurtrière entourant une attaque japonaise contre Hawaï une semaine avant l'événement. Demandez-vous pourquoi vous n'avez jamais vu "la moindre trace" de ce  gros titre ou de l'article dans les journaux . Près de soixante-dix ans après le fait, sommes nous en train de découvrir que les informations d'un journaliste locale  de 45 $ par semaine a dépassé entièrement  les renseignements du gouvernement américains?




Je ne pense pas que ce fait soit plausible le moins du monde. Ceci est un bel exemple pour montrer comment les principaux médias et les principaux historiens enterrent  régulièrement des faits gênants. Y a-t-il la moindre mention dans les livres d'histoire sur cette prédiction réussie?

Et qui, à ce stade, ne sait pas encore que l'incident du Golfe du Tonkin a été fabriqué et utilisé par LBJ pour nous manipuler dans la guerre du Vietnam?



LBJ
 
 Lyndon Baines Johnson, (27 août 1908 - 22 janvier 1973), est le trente-sixième président des États-Unis. Vice-président de John F. Kennedy lorsque ce dernier est assassiné en cours de mandat, le 22 novembre 1963, il lui succède en tant que président. Elu en 1964.



Même gung-ho un site pro-militaire et pro-guerre comme celui de l'Institut de la Marine des États-Unis, a fait cette concession: dans un article intitulé "The Secret Side of the Tonkin Gulf Incident".

"Aujourd'hui, on est porté à penser que cette.... attaque n'aurait certainement pas eu lieu si les rapports des opérateurs nerveux de radars et de sonars auraient été pris à tant comme preuve de l'évidence que Hanoi était en train de faire grimper les enchères contre les États-Unis."

N'avons-nous pas compris à ce stade, que la guerre est un grand fabricant d'argent pour certaines entités? A partir de là, chaque conscience américaine devrait se poser la question (comme je l'ai finalement fait à un moment donné) - Finalement, pour quel  but a servi la guerre du Vietnam? Et qui ont bénéficié (profité) de ce fiasco...  et ne devrions nous pas les regarder de plus près? 

Ensuite, il y a l'opération Northwoods. Non, tu ne vas pas en apprendre plus  au bulletin des 60 minutes. Mais sur des documents de plans détaillés de la part d'éléments criminels au sein du gouvernement des États-Unis qui exposent des opérations "sous faux pavillon" comme les opérations terroristes visant les Américains, pour provoquer une guerre souhaitée avec Cuba.

Certains pourraient soutenir que puisque les principaux planificateurs de ces actions de trahisons étaient "légitimés" et avaient établi leurs membres au gouvernement, le Secrétaire américain de la Défense, l'état-major interarmé et ainsi de suite... Comment peut-on donc se référer à ces "criminels"?

Les documents Northwoods montre avec clarté que ces gens avaient proposé et soigneusement planifié horreur après horreur. Tels que des avions pour abattre des civils américains (ou apparaissant vouloir le faire), le naufrage des navires de la marine américaine, l'assassinat en masse des réfugiés cubains en route vers l'Amérique en bateau, des attaques par des tireurs embusqués pouvant tuer un certain nombre de citoyens américains. Encore et encore les rapports se succèdent.

La planification et la conspiration de telles choses,  était en soi, d'une conduite criminelle... et nous en tant que citoyens américains devons, du moins, comprendre que cette "tyrannie" peut provenir de l'intérieur aussi bien que de l'extérieur.

Finalement, seulement John F. Kennedy (libéral ou non) qui s'est opposé à l'application du plan Northwoods, avec son refus d'étendre la guerre au Vietnam... Il a été très vite rendu extrêmement impopulaire auprès de beaucoup de gens puissants dans le complexe militaro-industriel.

Et soit dit en passant, pourquoi le peuple américain avait presque rien dit sur l'Opération Northwoods? Pourquoi avons nous tout su sur le Watergate et Monica Lewinsky... mais rien de précis sur ce comportement incroyable de trahison?

Il devrait certainement avoir matière à réflexion pour ceux qui lisent et qui ont du mal à accepter l'idée du camouflage massif et les mensonges de la part des chefs de gouvernement et des
"toutous" des principaux medias.

Il est intéressant de noter que les serments de notre personnel militaire des États-Unis inclus la mention "pour défendre ... contre tous les ennemis, à la fois étrangers et nationaux...". Ces serments sont la conséquence directe de nombreux et significatifs avertissements émis par nos Pères fondateurs en ce qui concerne les réels dangers de la tyrannie intérieure.

Avec the Freedom of Information Act (Pour la liberté d'accès à l'information) rendant publique des documents Northwoods, les opérations "sous faux pavillon" du gouvernement américain sont une réalité connue et officielle. Voir ci-dessous des exemples de documents de "l'Opération Northwoods".






Cliquez ICI et ICI pour de plus grandes images.



En regardant le bon côté éclairé... Du meurtre de masse?


Pensez à ces lignes, réfléchissez à la citation suivante de Septembre 2000.

Le projet néo-conservateur de réflexion pour un nouveau siècle américain (les membres comprennent Dick Cheney, Donald Rumsfeld, Jeb Bush, et Paul Wolfowitz) un rapport des Nations Unies Publié Intitulé "Reconstruire les Défenses de l'Amérique."
Voici l'une des déclarations dans ce rapport:

"... Le processus de transformation, même s'il apporte des changements révolutionnaires, est susceptible d'être long, en l'absence d'un événement catastrophique et catalyseur - Comme un nouveau Pearl Harbor"

Portez une attention particulière au message "subliminal" ici. Ils ont littéralement dit que le monde deviendra un meilleur lieu après un nouveau Pearl Harbor. Selon eux, un "nouveau Pearl Harbor", serait littéralement bénéfique au monde. J'étais en train d'imaginer comment ces gens pourraient paraphraser - "Bien, nous ne sommes pas vraiment charmer par un autre Pearl Harbor, mais vous savez... parfois le monde profite du meurtre de masse".

Excusez-moi?

Laissons le "discernement" ici - toutes les expressions mélancoliques sur la mort de masse sont le reflet de la folie et de la psychopathie. Plusieurs historiens pensent même que ce genre de folie est entré en jeu avec ceux qui savaient à l'avance que Pearl Harbor allait être attaqué, mais ils pensaient que le monde finirait par être "meilleur" à cause de cela. 

C'est là que réside la subtilité dangereuse de l'endoctrinement et de la propagande. Nous avons systématiquement sous-estimer leurs pouvoirs. Nous associons la "propagande" avec le maladroit, des trucs ringards que nous avons vu dans les documentaires télévisés sur la propagande nazie qui a été utilisée sur le peuple allemand. Qui aurait deviner pour ce fourbi? - Nous pensons à nous-mêmes.

Attendez une minute - Regardez l'holocauste perpétré par Bill Clinton / Madeleine Albright "Pétrole contre nourriture" contre les enfants irakiens pendant la plupart des années 90 - C'est précisément "l'endoctrinement" et la "propagande" qui a trompé des millions de américains, habituellement décents, bienfaisants, en approuvant pleinement les décès angoissant de 500.000 enfants irakiens.


Travaillant contre les meilleurs intérêts des États-UNIS?

Si vous ne parvenez toujours pas à croire qu'il y a des gens dans le leadership américain qui approuvent ou accueilleraient bien un "nouveau Pearl Harbor"... examinez cette récente citation intéressante de David Rockefeller, dans son livre "Mémoires" publié après le 11 septembre 2001, par la voie. (Random House, 2002):

"Certains croient que nous faisons partie d’une cabale secrète travaillant contre les meilleurs intérêts des Etats-Unis, me caractérisant moi et ma famille comme des 'internationalistes' conspirant avec d’autres, partout dans le Monde, pour construire une structure  unique mondiale, politique et économique, si vous voulez. Si c’est l’accusation, je suis coupable et fier de l’être."

Êtes-vous en train de vous moquez de moi? Lui et ses associés sont fiers de travailler "travaillant contre les meilleurs intérêts des Etats-Unis" ?  Il est temps pour les Américains de se réveiller à la réalité que beaucoup de nos dirigeants (comme Rockefeller admet ouvertement!) Sont vraiment en train de travailler contre l'Amérique, pas pour elle.


CHAPITRE IV - Introduction 
Un regard à la loupe sur le 11 Septembre 2001...
--- > Objet d'un prochain article: ICI






Traduction ou résumés (par dailycensorship) de phrases d'un article de l'espace:
" WOLVES IN SHEEP'S CLOTHING " (Des loups déguisés en brebis).
 Info + ajoutée en encadré dans l'article.




Voici ci-joint une série de vidéos amenant aussi quelques informations supplémentaires sur ces faits et d'autres faits:

Terrorstorm vost-fr - Les False-flags










et


911 Missing Links - Chaînons Manquants  

(S.t Français), 13 Parties en playlist:

ICI


mercredi 1 septembre 2010

Ingénieurs, Architectes, Experts de l'aviation et démolisseurs...






Et puis... il y a tous les experts techniques: ingénieurs, architectes, démolisseurs, les contrôleurs aériens, etc... Faites votre choix.






Partie 2:  

Ingénieurs, Architectes, Experts de l'aviation et démolisseurs...



J'ai récemment parcouru ce témoignage intéressant d'un expert en aviation: 


Robin Hordon – Ancien contrôleur aérien de la FAA au Centre de Contrôle Aérien de Boston, situé à Nashua, de 1970 à 1981. Ancien Pilote Commercial Certifié. Ancien Instructeur de vol et Instructeur au sol certifié. Après avoir quitté la FAA a fait carrière pendant 12 ans dans le domaine de la comédie et a terminé comme Coordinateur Artistique pour "Catch A Rising Star" (n.d.t. : chaîne de clubs de représentations) à Harvard Square, Cambridge.



"J'ai su dans les heures mêmes de l'attaque du 11 septembre 2001 que c'était une affaire montée de l'intérieur. En m'appuyant sur 11 ans d'expérience comme contrôleur aérien à la FAA, dans le couloir aérien particulièrement fréquenté du Nord Ouest, ce qui suppose des centaines d'heures d'entraînement, de réunions pour préparation de mission, d'opérations de ravitaillement en vol, d'entraînement poussé au bombardement à basse altitude dans le cadre de manoeuvres militaires, avec une habitude de coopération routinière avec le personnel radar du NORAD et aussi en me basant sur ma propre expérience directe de la façon dont on gère des situations d'urgence en vol, y compris deux cas de détournement par des pirates de l'air d'avions commerciaux, j'affirme sans conteste qu'il n'existe absolument aucune possibilité que 4 gros avions de ligne aient été en mesure de voler en dehors de leur trajectoire désignée pendant 30 à 60 minutes le 11 septembre sans qu'ils soient interceptés et descendus en vol par nos chasseurs à moins que des gens très haut placés tant au gouvernement que parmi les militaires n'aient voulu que cela se produise.


Il est important pour les gens de comprendre que faire décoller des chasseurs pour intercepter des appareils donnant des signes qu'ils sont en situation d'alerte urgente en vol, par exemple lorsqu'ils s'écartent de leur plan de vol sans autorisation, ou lorsqu' on perd le signal d'un transpondeur et/ou le contact radio, tout cela dis-je est une tâche de routine ordinaire qui s'exécute conjointement entre les contrôleurs du NORAD et de la FAA. L'intégralité du système de réponse immédiate en matière de défense nationale dispose de nombreux civils et militaires dotés d'un haut niveau d'entraînement, lesquels sont spécialement missionnés et aguerris à leur tâche. FAA et NORAD exercent une surveillance continue du ciel et des chasseurs et leurs pilotes se tiennent prêts 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 pour prendre en charge ces situations. Classiquement les chasseurs interceptent tout avion suspect au-dessus des Etats-Unis en 10 à 15 minutes après que le problème leur ait été notifié.

Ce type de décollage
"immédiat, ultra rapide, hautement prioritaire et en situation d'urgence"  est survenu de façon régulière de 75 à 150 fois par an environ depuis 10 ans. ...

Je crois que le 11 septembre a été ce qu'on désigne sous le terme d'opération sous fausse bannière, contexte dans lequel un pays s'inflige des dommages à lui-même, et en fait ensuite porter la responsabilité à l'ennemi auquel il projette de déclarer la guerre. C'est un exemple de plus aux Etats Unis d'une longue suite dans notre histoire d'opérations truquées de ce genre et une criante opération de propagande visant à insinuer insidieusement des sentiments hostiles envers un ennemi à une population par ailleurs hostile à l'idée d'entrer en guerre."
  


Source aussi ici: ICI


Article du 12 mars 2007: 

Lorsqu'il est devenu clair qu'il n' y avait pas eu de défaillance du système de quelque ordre que ce soit le matin du 11 septembre, Hordon était certain que quelque chose de terriblement anormal s'était produit au sein des plus hauts échelons de l'autorité en place. En tant que pilote ( lignes intérieures) aussi bien qu'en tant que contrôleur aérien, il est très au fait des protocoles employés lors d'une urgence en vol. Il est également formel lorsqu'il affirme que si ces procédures avaient été suivies le 11 septembre aucun des avions détournés n'aurait été en mesure d'atteindre sa cible.

"Pardonnez-moi mais le vol 11 de l'American Airlines aurait dû être intercepté au dessus de southwest Connecticut—boum, terminé." ...

Le mystère impénétrable des délais avec lesquels les militaires sont intervenus le 11 septembre est quelquechose d'inconcevable pour quiconque a pris la peine d'examiner la question...et aussi pour un homme qui pendant des années a travaillé à la bonne marche du trafic aérien au dessus des Etats-Unis. ...

"Je crois que nous devons tous tomber d'accord pour dire que, d'une façon ou d'une autre, les militaires américains ont été impliqués dans les attaques. L'avantage dont disposait Rumsfeld, c'est qu'il est en son pouvoir de classifier, remettre en forme, rendre disponible ou retirer de la circulation quelque information qu'il veut, à tout moment, en refusant ces renseignements au public par recours notamment au secret défense." 

Source +: ICI


Des Architectes et des Ingénieurs pour la Vérité sur le 11 Septembre 2001.  
Listes de centaines d'ingénieurs et de architectes qui ne voient absolument aucun moyen pour que les trois bâtiments du World Trade Center se soient effondrés à tant qu'ils ont fait... à part par des explosifs placés. 


Nous pourrions continuer longtemps avec ces témoignages, mais je ne vais pas énumérer plus de cas, pour le moment. Je vais vous donner des liens  vers ces témoignages, et je vous laisserez des liens vers des sites de recherche.


 Gage Richard, Richard Gage, AIA, Architecte. Expérimenté en constructions à structure d’acier résistantes au feu Membre de l’American Institute of Architects. Un architecte actif depuis 20 ans ayant travaillé sur la majorité des méthodes de construction d’immeubles incluant de nombreuses constructions à structure d’acier à l’épreuve du feu. Membre fondateur d’Architectes et Ingénieurs pour la vérité sur le 11/9.



Discours à l’Université de Sonoma 20/07/07 : 

"Un autre sondage en 2006 par Scripps Howard, de l’Université d’Ohio, fait état d’un taux choquant 16% de gens estimant que les Tours Jumelles du World Trade Center furent détruites à l’aide d’explosifs. Malheureusement, mes propres recherches en arrivent à la même conclusion. Ce soir je vais vous présenter des preuves très claires que les 3 gratte-ciel du World Trade Center, les Tours Jumelles ainsi que la tour 7, ont été détruits, non pas par le feu tel qu’expliqué par notre gouvernement, mais bien par démolition contrôlée avec des explosifs."

Source +: ICI



H. Theodore Elden, Jr., B.Arch, Architecte, 25 ans d’expérience Architecte agréé en Virginie de l’ouest depuis 25 ans. Maintenant retraité. Diplômé de l’Université Carnegie Mellon. Membre, de l’Institut Américain des Architectes, chapitre de Virginie Ouest. Membre agréé de la West Virginia State Board of Architects. Ex-Membre du conseil National de l’Architectural Registration Boards (NCARB), et membre du comité National, Programme de Développement Interne pour les Architectes (IDP). Photographe Professionnel.   


"Mon site web rassemble les informations saillantes qui isolent la destruction des tours du World Trade Center – rassemblant plusieurs analyses techniques expérimentées, dédicacées et articulées qui démontrent clairement que les tours du World Trade Center furent détruites à l’aide d’explosifs internes et non par des “incendies provoqués par les avions..."


Frank A. DeMartini, Victime du WTC. Architecte et contremaître de construction du WTC Architecte et contremaître de construction du WTC, tour nord, 88e étage. Demartini a d’abord travaillé au World Trade Center lorsque Leslie E. Robertson et Associés l’embauchèrent pour évaluer les dégâts de l'attentat à la bombe (camion) au WTC en 1993. 




 Interview Vidéo 25/01/01 [NDT : 7 mois avant les événements] : 

"Les Tours Jumelles ont été conçues pour résister à l’impact d’un Boeing 707 à pleine capacité. Il s’agissait du plus gros appareil à l’époque. Je crois même que les tours auraient probablement résisté à des impacts multiples d’avions grâce à leur structure semblable à de la moustiquaire. Ce treillis est intense et l’avion commercial est comparable à un crayon perçant cette moustiquaire. Cela n’affecte pas le treillis de la moustiquaire." 

Video pour info +: ICI et Info pdf


Hugo Bachmann, PhD, Professeur Ém., Structures Dynamiques et Ingénierie des Tremblements de terre (Suisse) Professeur Émérite et ex- président du Département des Structures Dynamiques et Ingénierie des Tremblements de terre, Institut Fédéral Suisse des Technologies. Auteur et co-auteur de Erdbebenbemessung Von Stahlbetonhochbauten (Analyses Sismique des Structures en Béton) (1990), Vibration Problems in Structures : Practical Guidelines (1995), Biege- und Schubversuche an teilweise vorgespannten Leichtbetonbalken (Analyse Structurale des Poutres de Béton Assemblées.) (1998), Hochbau für Ingenieure. Eine Einführung (Construction Structurale pour les Ingénieurs. Une introduction) (2001), Erdbebensicherung von Bauwerken (Bâtiments résistant aux Tremblements de terre) (2002).

Article du Tages Anzeiger 9/9/06 : 

"Selon moi la tour WTC-7 fut, très probablement, démolie par des professionnels" 




David Leifer, BSc, BArch, PhD, Ingénieur et Architecte, Coordinateur de programmes (Australie) Eng, ACIBSE – Coordonnateur, Graduate Programme in Facilities Management, Université de Sydney. Université d’Auckland (1993 - 2001), Université de Queensland (1986 - 1993), Mackintosh School of Architecture (1984 - 1986). Architecte agréé. Ingénieur incorporé.




"Puis ensuite, la vidéo de l’effondrement des tours du World Trade Center montrant le côté d’une des tours se “dézipper” le long d’un côté d’étages endommagés. Ma connaissance des structures et de la dynamique me dit, qu’à moins d’un “dézippage” simultané des autres côtés, il est impossible que la tour subisse un “effondrement” sur ses propres fondations. Elle aurait très certainement basculé vers l’extérieur. Que les deux tours agissent de cette façon était tout simplement trop improbable pour ce soit possible..."



David A. Johnson, B.Arch, MCP (urbanisme), PhD (planification régionale), F.AICP Professeur Emérite. Architecte reconnu internationalement et urbaniste municipal et régional. Professeur Emérite, Département d’Urbanisme Régional, Université du Tennessee. Ex-Professeur et recteur du Département d’Urbanisme à l’Université de Syracuse et de l’Université Ball State. Membre élu, de l’Institut Américain des Urbanistes Certifiés. (2004). Ex-Président de l’Association Fulbright des État-Unis. Récipiendaire de cinq "Fulbright Scholarships for continued education" à Chypre, Inde, Thaïlande et en Union Soviétique. A dirigé des projets éducatifs au Brésil et au Portugal. Participe activement aux efforts de reconstruction en Bosnie et aux efforts de paix bilatéraux à Chypre. Ex-Urbaniste professionnel dans l’équipe de la Washington National Capital Planning Commission ainsi que du Regional Plan Association de New York. Ex-membre du conseil éditorial de la Journal of the American Planning Association. Auteur de nombreux articles de journaux sur les théories et l’histoire de l’urbanisme régional. Auteur de Planification de la Grande Métropole (1996). Coauteur de Le programme de Développement et d’Urbanisme Régional du TVA (2005). Auteur Contributeur de Deux Centenaires d’Urbanisme Américain (1988).


"J'ai douté des explications officielles dès le début. Vous voyez, en tant qu’urbaniste professionnel à New York, je connaissais ces immeubles et leur conception.... Lorsque j’ai vu les effondrements rapides des tours, j’ai su qu’elles ne pouvaient pas s’être effondrées de la façon qu’elles l’ont fait, sans explosifs et sans sectionnement des colonnes du noyau à la base."

"Lorsque j’ai vu les effondrements rapides des tours, j’ai su qu’elles ne pouvaient pas s’être effondrées de la façon qu’elles l’ont fait, sans explosifs et sans sectionnement des colonnes du noyau à la base. Les débris éjectés des tours par les trous d’entrée des avions ne pourraient pas l’être dans le cas d’un effondrement structurel. Quelque chose d’autre s’est produit pour que cela se concrétise.

D'ailleurs, l'effondrement symétrique constitue une évidence forte en faveur d’une démolition contrôlée. Un bâtiment tombant du fait d’une défaillance de structure asymétrique ne s'effondrerait pas d'une manière aussi ordonnée, ni aussi rapidement, comme vous l’avez précisé."



A PatriotsQuestion911.com des centaines d'experts de toutes sortes fournissent beaucoup plus de ces témoignages.

 
Du 'FALSE FLAG' au meurtre de masse...
 --- > Objet d'un prochain article: ICI




Traduction ou résumés (par dailycensorship) de phrases d'un article de l'espace:
" WOLVES IN SHEEP'S CLOTHING " (Des loups déguisés en brebis).
Ref +: voir les liens mis dans l'article.